Volvo S90 met la barre au niveau supérieur

volvo s90 2016 au maroc

En suivant les pas du XC90 pour sa toute nouvelle Volvo S90, la marque suédoise se lance à la reconquête du terrain perdu.

volvo s90 2016 au maroc

La 2e génération du Volvo S80 complète maintenant 10 ans, une longévité indésirable causée par les soucis financiers de Volvo et le transfert de propriété du fabricant suédois de Ford à Geely.

Le nouveau propriétaire est en train d’investir lourdement pour développer sa franchise. Le premier modèle sous Geely, le tout nouveau XC90, a été bien accueilli pour ceux qui comptent, les acheteurs.

Disponible depuis quelques mois, le XC90 est derrière le record des ventes de la marque sur un seul mois, de 49 000 unités, obtenu en novembre dernier. La croissance des livraisons Volvo aux États-Unis a dépassé les 90% par rapport au même mois de l’année précédente.

La Volvo S90 est censée d’aider à maintenir cet élan. Ce n’est pas difficile de faire mieux que le modèle qu’elle remplace. Âgée et en manque d’actualisation, la S80 n’arrive pas à écouler 10 000 unités par an.

volvo s90 2016 au maroc

Volvo compte que son nouveau  » top model  » arrivera aux 50 000 unités par an. Cela est encore loin derrière les 300 000 unités/an vendues par la BMW Série 5, leader du segment. La Mercedes Classe E et l’Audi A6, pour citer seulement les berlines premium allemandes, font aussi partie des rivales de S90.

Selon les mots du PDG de Volvo, M. Hakan Samuelsson, ce lancement montre que  » nous sommes maintenant clairement et manifestement dans le jeu « . Il s’agit, selon lui, de remplir ses promesses d’une marque Volvo résurgente et influente.

La nouvelle Volvo S90 emprunte lourdement du XC90, son équivalent côté SUV. Le style est sobre et classique et lance main de la nouvelle calandre introduite par le XC90, aussi bien que la signature lumineuse  » marteau de Thor « . Les lignes du Volvo Concept Coupe ont servi d’inspiration à l’arrière.

volvo s90 2016 au maroc interieur

Élégance discrète typiquement suédoise est à l’ordre du jour dans l’habitacle. Cuir souple et insert de bois de qualité donnent le ton, tandis que les sièges avant excellent en matière de confort.

Comme il s’agit de Volvo, la sécurité est en évidence. Une nouvelle version du système City Safety inclut en avant-première mondiale la fonction de détection des gros animaux. Cette fonction identifie un élan ou un cheval, par exemple, et déclenche l’assistance au freinage pour éviter une collision.

La Volvo S90 introduit technologie semi-autonome qui aide à maintenir la voiture dans sa voie à des vitesses allant jusqu’à 130 km/h.

Hybride rechargeable consomme 1.9 l/100km

Les moteurs sont plutôt hérités du XC90. La règle devient les blocs 4 cylindres, 2 litres turbo ou bien turbo plus supercharge. À l’entrée de gamme un bloc diesel de 190 chs, le seul accouplé à une boîte manuelle, dans le cas à six rapports. Il réussit un niveau d’économie convaincant, à seulement 4.1 l/100 km et 109 g/km d’émissions.

L’autre bloc diesel est puissant de 235 chs et est jumelé à une boîte automatique à huit vitesses, comme tout le reste de la gamme, pour une consommation de 5.1 l/100 km.

Pour plus de performance, le bloc essence de 320 chs accélère aux 100 km/h dans seulement 5.8 secondes.

Le même moteur essence est combiné à un moteur électrique pour une motorisation hybride rechargeable, avec puissance cumulée de 407 ch et consommation de 1.9 l/100 km. Il s’agit de le même système hybride du XC90.

La présentation officielle du S90 se passera au Salon de Detroit et sa commercialisation débutera quelques semaines plus tard. Quant à la production, elle commence au printemps 2016.