Renault Kadjar? Ça rime avec le Nissan Qashqai.

renault kadjar au maroc
renault kadjar au maroc

Jalouse de la réussite du crossover de son partenaire, Renault se prépare pour dévoiler le Renault Kadjar avec des grandes ambitions.

renault kadjar au maroc renault kadjar au maroc renault kadjar interieur maroc

REMARQUE: Article modifié en suite du lancement du Renault Kadjar, le 02/02/2015

Très attendu, le nouveau crossover SUV compact de Renault vient d’être officiellement dévoilé a Paris. Pour marquer l’importance et les espoirs de Renault pour son nouveau modèle, c’était le PDG de Renault lui même qu’a présidé sur la conférence de presse.

Le Renault Kadjar est une des nouvelles voitures prévues pour 2015, selon cet article. Chez Renault, le Kadjar est le 2e nouveau modèle dévoilé, dans un calendrier bien chargé, avec pas moins de 5 nouveautés en 2015.

En plus du Renault Espace et le Kadjar, il faut encore attendre la nouvelle Mégane, une nouvelle berline haut de gamme pour remplacer la Laguna et Latitude et, finalement, un pickup, possiblement comme l’Oroch.

L’échec catastrophique du Koleos laisse Renault dépourvue d’une offre SUV compact. Cependant, Nissan cartonne avec le Qashqai, leader incontestable de la catégorie en Europe avec ventes de 204 mille unités en 2014. En deuxième place arrive le Volkswagen Tiguan, loin derrière avec seulement 150 mille unités en 2014. Le Koleos quant à lui n’a vendu que 7 mille exemplaires, dans une médiocre 18e place.

L’urgence de rectifier la situation était évidente et Renault a bien compris. Selon les mots de M. Ghosn, les crossovers sont déjà 20% du marché automobile mondial et sa participation ne cesse de grandir, en particulier en Europe.

Le choix naturel pour servir de base au nouveau modèle était le Nissan Qashqai, bien sur. Un des avantages de faire partie d’une alliance est d’avoir accès aux atouts conjoints. En particulier dans le cas ou la voiture de base est une des plus populaires du marché.

Vu le nom choisi, il semblerait que Renault a pris la décision d’imiter même la formule originale de Nissan pour baptiser le nouveau SUV.

Je n’essayerai même pas de vous expliquer comment Renault a concocté le nom. Je vous passe directement l’explication fournie par le communiqué de presse de Renault:

« KADJAR est un nom masculin construit autour de KAD- et –JAR. KAD- s’inspire directement de « quad », véhicule à quatre roues tout-chemin alors que –JAR rappelle à la fois les mots « agile » et « jaillir ». La sonorité et l’orthographe de KADJAR sont teintées d’exotisme, invitant ainsi l’aventure et la découverte de nouveaux horizons. »

Rien à ajouter.

La production du Renault Kadjar commence dans les prochains mois à Palencia, Espagne et se destinera d’abord au marché européen, le bassin méditerranéen et Afrique, avec commercialisation pendant l’été 2015. Le Kadjar sera le premier modèle Renault fabriqué en Chine, à partir de 2016.

Le style du nouveau crossover montre que Renault a pris avec beaucoup de soin la tâche de son développement. Pas de timidité ou de retourner au style biscornu. Le Kadjar embrasse sans hésitation les tendances prédominantes du design automobile. Une interprétation bien tempérée de lignes fluides, sensuelles et des touches musclées, sans abandonner l’identité de la marque.

Pour utiliser l’expression de Renault, qui s’efforce de faire la liaison avec son mini-crossover bien réussi, c’est le grand frère du Captur, traité avec des stéroïdes et qu’a pris un air un peu méchant. La formule esthétique suit celle initiée par la Renault Clio.

Dans le cas du Kadjar, le contour de fenêtres suit une ligne sinueuse que s’affine vers l’arrière pour dramatiser les anches musclées. Les feux arrière en relief renfoncent la perception de largeur.

D’une taille de 4.45 m de longueur, le Kadjar se met entre le Captur et le Koleos et est 7 cm plus grand que son cousin, le Qashqai. En fait, Renault ne donne pas d’indication concernant le futur du Koleos, et cela peut indiquer une continuité du modèle, ce qui serait surprenant vu ses ventes mitigées.

Offert en 4×2 et 4×4, avec une garde au sol de 19 cm et roues disponibles de 19 pouces, le Kadjar semble justifier son air baroudeur léger. Il propose aussi le mode « Extended Grip » sur 4×2, pour améliorer l’adhérence à la route dans des conditions difficiles.

Pas de manque d’espace pour les bagages non plus, avec un coffre modulaire de jusqu’à 472 litres.

Renault promet une riche dotation d’équipements, y compris d’aide à la conduite. Le stationnement « mains libres » est annoncé. Pour assurer que le Kadjar soit bien connecté, il vient avec la dernière version du système R-Link et un écran tactile de 7 pouces.

Pour le moment pas de détails sur la motorisation. Il faut attendre sa présentation au Salon de Genève.

Dernier mis à jour par le .