Mini Superleggera – une Mini façon Italienne [vidéo]

mini superleggera vision
mini superleggera vision

Mini a complètement change le cap avec ce concept, plutôt vision, d’un roadster électrique fait a main en coopération avec le carrossier milanais Touring.

mini superleggera visionmini superleggera visionmini superleggera visionmini superleggera visionmini superleggera visionmini superleggera vision

Il semblerait que Mini essaye d’échapper des limitations inhérents à une marque basée sur un seul modèle. Sur la tutelle de BMW, la légendaire marque britannique a fait le quasi-miracle de créer six ou sept dérivations du mini original et encore renforcer son image ‘cult’.

Mais il faut avouer qu’il y a quelques de ses dérivations qui ne sont pas bien réussies. Voyons de Mini Roadster ou la Coupe, d’une exécution un peu douteuse.

Vu que la stratégie actuelle des dérivations montre ses limites, Mini cherche des nouveaux chemins pour élargir son offre.
Nous pouvons seulement espérer qu’une telle nouvelle route nous mènera au Mini Superleggera, où quelque chose qui y ressemble.

C’est vraiment un petit bijou, il faut dire.

Vidéo sur le concept et manufacture ( anglais )

Cependant, il est peu probable qu’il va devenir un modèle de série dans sa forme conceptuel.

D’abord la Superleggera est une voiture électrique et on connaît bien les limitations de cette propulsion encore à nos jours. Si bien que la réussite du manufacturier américain Tesla avec des voitures électriques haut de gamme peut faire cet argument moins relevant.

L’autre fait à considérer est que la Mini Superleggera est faite à main, de façon presque artisanale.

Mais, c’est absolument normal pour un concept pareil d’évoluer vers une version plus praticable lorsqu’il s’agitera de la production en échelle. Il doit se regretter si la version finale perd l’essentiel par rapport au concept.

Different, mais encore une Mini

Exécutée a perfection par le carrossier Touring sur le principe du ‘superleggera’, une structure de tubes d’acier habillée d’aluminium, ce petit roadster d’inspiration anglaise des années 50 incorpore des détails stylistiques typiques de Mini.

Ils sont la, les phares ronds, la calandre hexagonale et la grande console ronde centrale.

Pour renforcer le caractère ‘british’, un joli detail: le style des feux arrière s’inspirent dans le drapeau anglais, l’Union Jack’.

Le minimalisme se poursuit concernant le seul élément de vitrage, le pare-brise sans encadrement dans la partie supérieure. Pas d’élément d’accrochage ou de capote non plus.

Bon, nous sommes certains que Mini proposera une solution imperméable si jamais ce roadster est mise en vente.

Dans le cas, les rumeurs tablent sur un prix aux alentours de 35 000 euros.

Dernier mis à jour par le .