Lancia, retreci

lancia
lancia

La présence discrète de la marque Lancia n’a pas surement échappé aux « auto-holics » qui sont allés à l’Auto-Expo. Seule la Ypsilon était présente, mélangée a les autres marques du groupe Fiat.


lancia ypsilon voiture maroclancia delta voiture maroclancia thema voiture maroc

Les autres modèles de Lancia jusqu’ici vendus au Maroc, la Delta et la Thema, n’étaient pas invitées, à l’instar de ce qui s’était déjà le cas au salon de Genève, au mars 2014.
Et pour cause, la presse internationale vient de rapporter que le groupe Fiat a pris la décision de limiter la commercialisation la marque seulement en Italie et un plus de réduire la gamme de modèles pour finir avec qu’un modèle, la Ypsilon.

C’est un dur coup, pour une marque célèbre qu’a débuté en 1907 et a établi une réputation d’innovation, notamment la coque autoportante et suspension semi-indépendante sur la Lambda en 1922.

Garde indépendante après son acquisition par Fiat en 1969, avec les temps Lancia a commencé à perdre son caractère. Pression pour standardisation et, après, les effets de crises au sein du groupe on diminue la force de la marque.
Initialement associée au sport et prestige, son cachet est dilué par le manque de ressources et l’introduction des modèles génériques.Même si Fiat essaye de relancer la marque à partir de 2005 et après avec l’incorporation des modèles Chrysler,
la crise financière de 2008 et la concentration de Lancia dans le marché européen ont fait échoue cette stratégie.

Plus récemment, le groupe Fiat a choisi de faire Alfa Romeo sa marque de prestige. Sont bien les marques de prestige que gagne d’argent et Fiat, comme d’autres constructeurs généralistes, cherche une montée de gamme.
Cette décision va demander d’importantes ressources pendant plusieurs années. Il prend de temps et d’argent pour faire changer l’image d’une marque et la réussite n’est pas évidente.
Ailleurs dans le groupe Fiat, la marque Jeep bénéficie aussi d’une concentration de ressources, avec ladite stratégie de montée de gamme et particulièrement d’augmenter la présence du groupe dans le segment portant des SUV’s.

Avec le pari fait sur Alfa Romeo et même Jeep, la conséquence pour Lancia semblerait inévitable. Elle sera limitée au marché italien, où Lancia bénéficie d’un public assez fidèle.

Mais, l’histoire n’est pas très gentille avec des marques limitées à peu de modèles, dans ce cas seulement un, et avec une restriction géographique importante.
Il semblerait que Fiat a choisi de garder Lancia comme une réserve en cas sa stratégie avec Alfa Romeo ne marche pas, mais avec un minimum de dépenses. La réussite d’Alfa Romeo pourrait être de mauvais augure à Lancia.

Dernier mis à jour par le .